Les auditeurs de l’UE vont examiner la gestion des risques d’inondation

Dans un communiqué de presse daté du 18 septembre, la Cour des comptes européenne informe qu’elle « a entrepris d’examiner si, dans l’Union européenne, la prévention des inondations, la protection à leur encontre et la préparation à cette éventualité sont fondées sur une analyse fiable et sont susceptibles d’être efficaces ».

Les travaux d’audit ont commencé ce mois-ci et la publication du rapport est prévue pour fin 2018.

MEANDRE Flood risks and environmental vulnerabilityLa Cour des comptes, qui se définit comme « La gardienne des finances de l’UE », rappelle dans ce communiqué que l’Agence européenne pour l’environnement a publié un rapport intitulé « Flood risks and environmental vulnerability » (présenté dans la Lettre MEANDRE de mars 2016 ; uniquement en anglais) selon lequel « l’accroissement de la fréquence des précipitations extrêmes et la hausse du niveau de la mer dans les années à venir devraient aggraver le risque d’inondation fluviale, pluviale, et côtière. Selon une grande compagnie de réassurance, les événements hydrologiques sont responsables d’un tiers des pertes économiques liées à des conditions climatiques extrêmes pour la période allant de 1999 à 2015 dans 33 pays européens, un montant estimé à 105 milliards d’euros ».

On espère que la Cour des Comptes publiera, avec les résultats de cet audit, la présentation détaillée de la méthode d’évaluation qu’elle aura mise en œuvre. Ça peut toujours (nous) servir…